Le métier de gestionnaire de paie

Au sein de votre entreprise, dans un cabinet d’expertise comptable ou dans une entreprise spécialisée dans le traitement de la paie, que fait le gestionnaire de paie ?

L’élaboration des bulletins de salaire en fin de mois

Le gestionnaire de paie fait la saisie du bulletin de salaire à l’aide d’un logiciel spécifique et en vérifie toutes les données. Pour réaliser le bulletin de paie, il tient compte :

  • des primes, heures supplémentaires, congés, absences des salariés ;
  • des barèmes des cotisations : CSG, RDS, cotisations retraites, etc.

Si le gestionnaire de paie est extérieur à votre entreprise, vous devez lui transmettre toutes les informations nécessaires pour l’établissement des feuilles de paye de chacun des salariés, comme le nombre d’heures travaillées dans le mois, les absences et congés éventuels.
Le gestionnaire de paie suit les évolutions de la réglementation concernant la rémunération des salariés : exonérations de charges, loi TEPA, nouvelles dispositions concernant le droit du travail ou les conventions collectives…

Le conseil en organisation du travail

Le gestionnaire de paie doit se tenir au courant de toute l’actualité concernant la rémunération des salariés, en s’appuyant par exemple sur des revues spécialisées. En cas de difficultés à comprendre de nouveaux textes de loi, il peut s’adresser à un juriste afin qu’il les explicite. Le gestionnaire de paie peut vous apporter des conseils sur l’organisation du travail dans votre entreprise, afin que vous respectiez bien le droit du travail. En cas de modification de la réglementation, il doit vous avertir des conséquences sur la rémunération de vos salariés ou sur l’organisation du temps de travail de l’entreprise.

Arrivée et départs de salariés

Lorsqu’un nouveau salarié arrive dans votre entreprise, le gestionnaire de paie effectue tous les paramétrages pour que le calcul de la paie du nouveau salarié soit correct. A l’inverse, quand un salarié quitte l’entreprise, il doit effectuer l’attestation Pôle Emploi et calculer le solde de tout compte à remettre au salarié au moment de son départ. Ce professionnel de la paie doit bien connaître la réglementation en matière de contrat de travail et de procédures de licenciement.

Ses autres tâches

Le gestionnaire de paie peut assurer plusieurs fonctions :

  • élaboration de tableaux de bord pour permettre le suivi des salaires ;
  • relations avec le personnel ;
  • interlocuteur des services de l’Etat (Pôle Emploi, Sécurité Sociale…) ;
  • réalisation des déclarations sociales de l’entreprise : URSSAF, mutuelle…

La formation des gestionnaires de paie

Il existe peu de formations spécifiques à ce métier. Les gestionnaires de paie ont généralement une formation dans les domaines de la comptabilité, du droit, de la gestion des entreprises ou des ressources humaines, avec par exemple :

  • un DUT Gestion des entreprises ;
  • un BTS Comptabilité Gestion ;
  • une licence professionnelle en Ressources Humaines.

Le métier s’apprend essentiellement par l’expérience et en actualisant ses connaissances.